Investisseurs

Le choix du financement de son investissement est vital !

Quelle durée choisir ? notamment compte tenu des 2 périodes :

  • celle sur laquelle portera la réduction d’impôt
  • et la seconde qui se prolongera jusqu’au terme du prêt. L’effort d’épargne augmentera donc après la période fiscale.
  • il pourra par exemple être utile de « lisser » l’effort d’épargne sur toute la durée du financement.Optimisation Fiscale, gestion comptable de société

Suivant le type d’investissement, les intérêts payés peuvent être déductibles des revenus (revenus fonciers ou bénéfices). Peut-on trouver un avantage sur des durées longues ? (plus d’intérêts à déduire et diminution de l’effort d’épargne) ?

Comment bénéficier de la meilleure fiscalité si vous disposez d’un apport important ?

Chaque financement doit être étudié en fonction de la nature du bien et de sa fiscalité !

Les taux des prêts immobiliers aux particuliers n’ont jamais été aussi bas !

En AVRIL 2019, il viennent de passer :

  • sous la barre des 1% pour des durées inférieures à 10 ans
  • entre 1,25 et 1,35 % à 15 ans
  • entre 1,40 et 1,50 % à 20 ans
  • entre 1,65 et 1,75 % à 25 ans